changer travail

Comment trouver son ikigai ?

#changer de voie , #bien dans ses bottes bien dans son job


Chaque humain possède un ikigai, une raison de vivre qui l'anime chaque jour.

Oui, toi aussi !

Si nous en avons tous un, le chemin pour le connaître peut être très long et demande une grande prise de recul ainsi qu'une introspection. Voyons ce cheminement en détails.


Définition et histoire de l'Ikigai

Ikigai est la contraction de deux mots japonais :

  • Iki qui veut dire "vie"

  • gai qui veut dire "bonheur", "résultat", "fruit"

Selon wikipédia, l'Ikigai est défini comme étant à la fois la joie de vivre et la raison d'être de quelqu'un.

Pour la petite histoire, ce concept vient d'Okinawa.

Ce nom te dit quelque chose ?

C'est fort possible car on entend souvent parler de cet archipel pour son taux impressionnant de longévité, qui est parmi les plus élevés au monde.

Les habitants de cette île ont certes un régime alimentaire pouvant expliquer une partie de leur longévité, pourtant la principale raison serait en réalité leur ikigai !


L'ikigai est un style de vie mêlant plusieurs éléments à la fois : 

  • Bien-être

  • Joie de vivre

  • Sens de la famille

  • L'entraide et la vie en communauté (vs la solitude)

  • L'apprentissage et l'activité tout au long de la vie

  • Le fait de rester positif et jeune tout au long de sa vie



chaque humain possède un ikigai qui lui est propre


Tout cela car on se sent porté par notre propre raison d'être.

Le stress n'a pas sa place dans l'ikigai.


L'ikigai est la raison qui te fait lever le matin. Quand tu l'as trouvé tu es stimulé, consumé par ta passion et tu peux facilement perdre la notion du temps tant tu es concentré.


C'est le sens d'une vie. Quand tu es dans ton ikigai tu es dans le "flow" et ne ressens pas la sensation de pénibilité.

L'ikigai est plus facile à expliquer par un dessin, allons-y.


Diagramme de Marc Winn



L'ikigai est l'intersection de 4 réflexions : 

  • Ce que tu aimes faire :
    qu'est-ce que tu peux faire, défaire, refaire un nombre de fois incalculable en y prenant du plaisir ?
    Ce qui ne te coûte pas et ce vers quoi tu te tournes naturellement.

  • Ce pour quoi tu es doué :
    quelque chose que tu fais facilement, avec moins d'efforts de la moyenne. Il y a une part d'inné là-dedans.

  • Ce pour quoi tu pourrais être payé :
    comment pourrais-tu gagner ta vie 

  • Ce dont le monde a besoin :
    cela peut être à tous les niveaux. Tu apportes tes valeurs au monde.


Ce qui amène l'intersection de tes : 

  • Mission= ce dont le monde a besoin + ce que tu peux faire pour gagner ta vie

  • Passion= ce que tu aimes faire + ce que tu sais faire

  • Vocation = ce que tu aimes + ce dont le monde a besoin

  • Profession= ce qui te rémunère + ce que tu sais bien faire

Au centre se trouve ton ikigai.


Tu vois les espaces ressemblant à des triangles arrondis entourant l'ikigai qui n'ont aucune inscription ? ce sont des espaces auxquels il manque à chaque fois une composante : 

  1. Triangle du haut : Tu peux avoir une passion pour laquelle tu es doué, qui contribue au monde, l'exercer sans gagner ta vie ce qui rendra la situation précaire pour toi==>ikigai sans revenu

  2. Triangle de gauche : Tu peux faire quelque chose qui te passionne sans te sentir utile==>ikigai sans utilité sur le monde

  3. Triangle de droite : Tu peux faire quelque chose que tu aimes, être payé pour, sachant que le monde en a besoin sans être particulièrement doué pour ce qui sera frustrant pour toi==>ikigai sans aptitude particulière

  4. Triangle du bas : Tu peux faire quelque chose dont le monde a besoin, pour lequel tu es doué et qui te rémunère. Seul hic ? Ne pas aimer cela, tu te sens alors vide !==>ikigai sans coeur



Ikigai : " la joie d'être toujours occupé"

Ikigai, de Héctor GARCIA et Francesc MIRALLES



Méthode pour trouver son ikigai

La recherche de son ikigai peut prendre toute une vie car il demande une introspection importante.

L'ikigai n'est pas statique, il évolue au cours de la vie.

Le fait de se poser continuellement ces questions t'amène un jour à ton Ikigai.

Belles paroles, facile à dire et difficile à faire ?

Je te propose de faire une liste (oui oui, prends ton stylo et essaie!) pour commencer à y voir plus clair.


Les pièces manquantes de ton ikigai

Prends une feuille que tu sépares en deux.

Sur la partie du haut, liste tes : 

  1. Ikigai sans revenu : ça peut être par exemple écrire, lire, aller au cinéma, voyager. En gros : ce que tu fais le weekend ou pendant les vacances.

  2. Ikigai sans utilité sur le monde : par exemple avoir un savoir important et ne pas le partager

  3. Ikigai sans aptitude particulière : quand tu forces quelque chose. Tu es bon, tu es payé pour, cela fait du bien au monde mais cela n'est pas fluide pour toi.

    Autre exemple : pense à l'un de tes défauts. Ne te semble-t-il pas plus agréable et facile de te servir de tes qualités plutôt que d'essayer à tout prix de corriger l'un de tes défauts ?
    C'est un peu le même esprit.


  4. Ikigai sans coeur : ça peut être un métier que tu as déjà fait, que tu sais bien faire, mais que tu n'apprécies pas plus que ça. (Pour ma part je mettrais l'analyse financière dans ce tiret-là).

Cela doit commencer à te donner une petite idée de ce qu'est ton ikigai.


Les 4 composantes de ton ikigai

Ensuite, sur la partie du bas de ta feuille tu vas lister les 4 catégories :

 

1)Ce que tu aimes faire : exemples

  • être utile

  • transmettre

  • faire plaisir

  • te nourrir


2)Ce à quoi tu es doué : exemples

  • observer et analyser les situations

  • écouter les autres

  • trouver des solutions

  • synthétiser


3)Ce pour quoi tu pourrais être payé : exemples

  • analyser

  • écouter

  • résumer

    NB : il peut s'agir ici :
    -d'un travail passion et rémunéré
    -ou bien d'un travail permettant de vivre si l'on cultive à côté son projet personnel


4)Ce dont le monde a besoin : exemples

  • de bienveillance

  • d'humanité

  • d'individus se dépassant

  • d'individus communiquant mieux entre eux

  • d'écologie

  • d'éducation pour tous

(Tu peux y aller pour cette sous-liste ;) )


Ensuite vient le plus dur : relier tous ces résultats entre eux pour ériger ton unique ikigai.


Tu as réussi ? Dis le moi en commentaires !

Si tu ne sais pas qui je suis et pourquoi j'écris tout ça, je t'invite à lire le pourquoi du blog ou mon à propos.





Sources et ressources pour aller plus loin : 



* : lien affilié